Avant d’embarquer

Quels documents dois-je avoir pour embarquer ?

Le plus souvent un  passeport  en  cours  de  validité  est  suffisant  pour  les  destinations  étrangères  hors Union Européenne. Toutefois, certains pays exigent que la date de validité du passeport soit supérieure à six mois après la date  de  retour ;  que  le  passager  soit  en  possession  de  son  billet  aller-retour (pour les avions), d’un billet de sortie ou de fonds suffisants et/ou que le passager justifie de la souscription d’une assurance assistance/rapatriement nécessaire à la délivrance d’un visa. Il est de votre responsabilité d’être en règle avec les autorités de chacun des pays où vous devez faire escale et de veiller àfaire établir les visas et tout autre document nécessaire. Pensez donc systématiquement à consulter suffisamment à l’avance soit votre agence de voyages soit les consulats concernés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables dans l’hypothèse où vous vous verriez refuser l’embarquement ou le débarquement ou infliger le paiement d’une amende à défaut de détention par vous des documents nécessaires. Un passeport en cours de validité 6 mois après la date de retour à votre domicile est nécessaire.

Quels sont les documents nécessaires pour un enfant ?

Pour certains pays, les enfants doivent disposer d’un passeport individuel même s’ils sont déjà inscrits sur le passeport de leurs parents et qu’ils voyagent ensemble. Veuillez vous tenir informé avant votre départ auprès de l’ambassade du/ des pays visités des formalités (passeport, visas…) que vous devrez fournir pour effectuer votre croisière et franchir les frontières en toute légalité.

La sécurité à bord

 

Qu’est-ce que l’exercice général d’évacuation, appelé “muster drill”?

L’exercice général d’évacuation est un exercice obligatoire ayant pour  principal objectif de montrer aux passagers et membres d’équipage où est situé leur point de rassemblement (« muster station »), les passagers et membres d’équipage devront s’y rendre en cas de situations d’urgence. Durant cet exercice d’autres informations concernant la sécurité sont présentées aux passagers (comme comment enfiler son gilet de sauvetage...).
 
 
A quel moment cet exercice d’évacuation a lieu?
 
La Convention Internationale de la Sécurité en Mer (SOLAS) impose que l’exercice d’évacuation général ait lieu dans les 24 heures suivant le départ du navire de son port d’embarquement. Pour tous les navires de notre flotte cet exercice d’évacuation a lieu 30 à 60 minutes  le jour de l’embarquement.
 
 
En quelles langues l’exercice d’évacuation est-il fait?
 
Les annonces pour les passagers concernant l’évacuation sont faites en anglais, ou dans la langue officielle du navire. Ces annonces sont également faites dans d’autres langues si nous avons un grand nombre de passagers à bord qui ne parlent pas anglais. Dans certains cas, les annonces seront faites en premier dans la langue du port d’embarquement, puis en anglais et d’autres langues.
 
 
Est-ce que les passagers doivent porter leur gilet de sauvetage durant l’exercice d’évacuation?
 
Non, les passagers ne doivent pas porter leur gilet de sauvetage durant cet exercice. Notre  procédure prévoit que les annonces indiquent aux passagers d’aller directement à leur point de rassemblement dans une situation d’urgence ou dès qu’ils entendent le signal d’urgence. Nous avons fait ce choix afin d’éviter tout « embouteillage » dans le navire et de permettre aux passagers de rejoindre le plus rapidement possible leur point de rassemblement. Ainsi, les passagers n’ont pas à retourner dans leur cabine afin de prendre leur gilet de sauvetage s’ils sont dans une autre partie du navire au moment de l’annonce. Les membres d’équipage donneront aux passagers des gilets de sauvetage au lieu de rassemblement. Dans une situation d’urgence, l’un des éléments importants est de pouvoir compter le nombre total de passagers évacués et cette procédure permet un décompte plus facile.
 
 
Quelle formation ont les membres d’équipage pour les exercices d’évacuation et les situations d’urgence?
 
Tous les officiers de nos navires sont spécialement formés, et tous les membres de l’équipage doivent participer à chaque module de formation concernant la sécurité et sont donc entraînés à agir rapidement et efficacement en cas d’urgence. Nous mettons en place également des exercices hebdomadaires, mensuels, trimestriels et annuels, sur tous nos navires, afin de préparer l’équipage à répondre à de nombreuses situations d’urgence. De plus, tous nos navires sont équipés de systèmes de détection et de gestion des incendies et le personnel de bord est formé à l’utilisation de ces équipements.
 
 
Combien de canots de sauvetage les navires ont?
 
Le nombre de canots de sauvetage varie selon les classes de navires et leur capacité d’accueil. Tous nos navires possèdent suffisamment d’embarcations pour toutes les personnes à bord, avec une capacité additionnelle en réserve comme l’imposent les normes de sécurité en vigueur.
 
 
Quelle est la procédure d’urgence pour les enfants participant aux programmes jeunesse chez Royal Caribbean International?
 
 
 
La procédure d’évacuation pour les enfants participant au programme jeunesse à bord, leur permet d’être accompagnés directement auprès de leurs parents ou adulte responsable à bord au lieu de rassemblement. Nous le précisons durant chaque exercice général d’évacuation.
 
 
Quelle est la procédure d’évacuation pour les passagers à mobilité réduite?
 
Durant la procédure d’évacuation, les membres d’équipage entraînés et formés portent des vestes très visibles et sont postés dans tout le navire afin de pouvoir aider les personnes à mobilité réduite. De plus, des membres d’équipage spécialementformés sont à la disposition des passagers qui ont des besoins particuliers.
 
 
Que se passe-t-il en cas de coupure de l'alimentation électrique sur le navire?
 
 
En cas de perte de la source d’alimentation principale, des plans de secours sont mis en œuvre ; nous avons recours aux générateurs d'urgence. Ces générateurs, habituellement situés sur les ponts supérieurs, ont leur propre réservoir de carburant, et sont totalement indépendants. Ils permettent d’assurer un éclairage d’urgence, de faire fonctionner les ascenseurs, et même de faire redémarrer les moteurs, si cela est nécessaire. Ils peuvent enfin alimenter les canaux de communication (radio, télécopieur, messagerie électronique) afin que le navire puisse continuer à communiquer avec la terre.

Conditions d'annulation de la compagnie Royal Caribbean

1.11 Si j’annule ou si je modifie ma réservation, suis-je remboursé et dans quelles conditions ?

Si vous souhaitez annuler ou modifier votre réservation, vous devrez immédiatement nous en informer, soit directement soit par le biais de votre agence de voyages par lettre recommandée.

 En cas d’annulation, vous devrez alors vous acquitter des frais d’annulation suivants :

Durée de la croisière (pour les croisières effectuées en dehors des périodes de Noël et du jour de l’an) Nombre de jours restants avant le départ à la date de réception de votre demande d'annulation Frais d'annulation appliqués
De moins de 10 nuits Jusqu'à 60 jours avant la date de départ
Entre 59 et 30 jours
Entre 29 et 8 jours
Entre 7 jours et la date de départ
50€ par personne montant
total de l'acompte
50%** du prix total
100%** du prix total
De 10 nuits et plus Jusqu'à 70 jours avant la date de départ
Entre 69 et 30 jours
Entre 29 et 15 jours
Entre 14 jours et la date de départ
50€ par personne montant
total de l'acompte
50%** du prix total
100%** du prix total
Pour toutes les croisières effectuées durant les périodes de Noël et du jour de l'an Nombre de jours restants avant le départ à la date de réception de votre demande d'annulation Frais d'annulation appliqués
De 3 nuits et plus Jusqu’à 90 jours avant la date
de départ
89 et 30 jours
Entre 29 et 20 jours
Entre 19 jours et le départ
50€ par personne
montant total
de l'acompte
50%** du prix total
100%** du prix total

 

** Le pourcentage s’applique sur le prix de toutes les prestations réservées auprès de nos services, qu’il s’agisse d’un forfait vol/croisière ou croisière seule, dû par personne au titre de la croisière, tel que défi ni à l’article 1.6 ci-dessus. Voir aussi paragraphe 1.1.

Les billets d’avion ne sont ni remboursables ni modifiables en cas de modification, et 100 % de frais seront facturés en cas d’annulation.

Les primes d’assurance et les frais résultant des modifications ne vous seront pas remboursés. Par ailleurs, vous n’aurez droit à aucun remboursement si vous ne vous présentez pas à la date ou au lieu de départ de votre croisière convenus (aéroport de Paris ou de province ou, en cas de croisière seule, au port d’embarquement), si vous annulez tout ou partie de votre croisière le jour même ou après la date de votre départ, ou encore si vous écourtez votre croisière pour quelque raison que ce soit.

1.12 Peut-on modifier sa réservation ?

En fonction des places disponibles, oui, vous pourrez modifier votre réservation jusqu’au maximum de 45 jours avant la date de votre départ. Des frais de dossier d’un montant de 90 € par personne pourront vous être facturés en fonction de la date à laquelle vous informerez votre agence de voyages de ces modifications. À ces frais de dossier, pourront s’ajouter des frais complémentaires (dont les montants vous seront précisés lors de la demande de modification) si les modifications demandées impliquent un changement de vol(s). Nous nous efforcerons de satisfaire toute demande de modifications mais ne pouvons vous assurer que nous serons en mesure d’y répondre.

Toute demande de modification de votre réservation présentée dans les 45 jours précédant la date de votre départ (depuis Paris, un aéroport de province ou, en cas de croisière seule, depuis le port d’embarquement), sera traitée comme une annulation de votre réservation initiale. Vous serez informé préalablement des frais d’annulation correspondant et du coût de la nouvelle réservation.