Développement durable chez Costa Croisières : GNL et autres engagements

Publié par |

Partager :

Actus croisières

Réduction des émissions, tourisme responsable, tri sélectif ou encore alimentation durable, tels sont les sujets traités par le programme de développement durable de Costa Croisières.

Le GNL, un carburant plus propre : exemple du Costa Smeralda

Le Costa Smeralda (lancement en novembre 2019) et son navire jumeau, dont le lancement est prévu en 2021, contribueront à la réalisation des objectifs de développement durable fixés par Costa et Carnival Corporation, notamment la réduction de leur empreinte carbone de 25 % d’ici 2020. Ces nouveaux navires utiliseront uniquement du GNL pour s'alimenter aussi bien au port qu'en mer. Plus d'informations sur le Costa Smeralda dans notre article "Le Costa Smeralda, l'élégance à l'italienne".

Qu’est ce que le GNL ?

Le GNL est un gaz naturel qui a été converti sous forme liquide en le refroidissant à -162 degrés. De ce fait, son volume est réduit par 600 permettant un stockage et un transport plus aisé et sûr. Inodore, non toxique et non corrosif, le GNL est considéré comme l'énergie fossile la plus propre au monde. Le GNL est un carburant marin économique, propre et sûr qui connaît une disponibilité croissante au niveau mondial. Il respecte les normes actuelles et permet de réduire considérablement les émissions de particules et de gaz à effet de serre.

Passer du diesel à usage maritime au GNL offre de nombreux avantages en matière d'émissions dans l'atmosphère :

  • Aucune émission de dioxyde de soufre
  • Réduction d'environ 25 % des émissions de carbone
  • Réduction d'environ 85 % des oxydes d'azote
  • Réduction d'environ 95 % des particules

 

Qualité de l’air

En plus de l’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL) pour les navires de croisière, Costa Croisières utilise des Systèmes Avancés de Qualité de l’Air (AAQS) au sein d’un navire de croisière. Ce système (AAQS) est installé sur environ 70% des navires de la flotte du groupe Costa et de la Carnival Corporation. Les AAQS sont utilisés depuis des décennies à terre comme moyen éprouvé et efficace de réduction significative des oxydes de soufre (SOx) et des particules contenues dans les gaz d’échappement. L’utilisation du GNL et d’AAQS jouera alors un rôle important dans l’amélioration de l’impact des activités maritimes du groupe Costa.

Gestion des déchets et tri sélectif

En 2007, Costa Croisières s'est associé au CIAL (Consortium des emballages en aluminium), pour lancer le projet « Message in a Can» visant à promouvoir et développer le tri sélectif et la collecte des canettes en aluminium à bord des navires de la compagnie. En 10 ans, le projet a permis de collecter et d’envoyer au recyclage 472 tonnes d’aluminium, ce qui correspond à 38 millions de canettes, un résultat qui n'a de cesse de progresser au fil des ans. Il promeut activement les préceptes du tri sélectif auprès des passagers et de membre de l’équipage. La réutilisation d’emballage en aluminium contribue à limiter l’usage d’aluminium primaire, et permet donc de préserver des ressources naturelles et de réduire les émissions de CO2 jusqu'à 95%. À bord, tous les matériaux tels que l'aluminium, le plastique et le verre sont classés et traités en vue de leur recyclage dans des flux de déchets distincts. Pour plus d'informations sur cette action menée par Costa Croisières lisez notre article : "Costa Croisières : "Message in a Can", la politique de recyclage de l'aluminium"

 

Lutte contre le gaspillage alimentaire :

En 2016 Costa Croisières s’engageait à réduire de moitié le gaspillage alimentaire à bord de ses navires d’ici 2020 grâce au programme «4GOODFOOD» (soit 10 ans avant l’horizon 2030 fixé par l’ONU). Par le biais de ce programme, Costa a décidé de revoir tous ses processus de restauration :

  • Remodelage de l’offre basée sur la durabilité et la sélection rigoureuse de produits et d'ingrédients de qualité.
  • Réduction les déchets pendant la préparation des repas à bord, en collaboration avec Winnow, spécialiste de l'optimisation des processus dans les cuisines professionnelles.
  • Sensibilisation des passagers et des membres d’équipage en faveur d’une consommation responsable par le biais d’une campagne de sensibilisation baptisée « Taste do not Waste » (Dégustez, mais ne gaspillez pas) en encourageant des comportements responsables. Ainsi les déchets de table chez les passagers ont baissé de 20 %.
  • Enfin récupération et le don des excédents alimentaires aux communautés dans le besoin. Depuis juillet 2017, Costa s’est associé à la Fédération des Banques alimentaires pour lancer un système de don des excédents alimentaires.  Plus de 60 000 portions ont été distribuées aux communautés dans le besoin de juillet 2017 à fin septembre 2018.

Au cours de la phase expérimentale à bord du Costa Diadema, le programme avait permis de réduire de plus de 50% les déchets alimentaires en 11 mois, soit une économie de 1189 tonnes de CO2 ( l'équivalent de 231 véhicules sur une année ).

 

 

Découvrez les croisières à bord du Costa Smeralda

 

Partager :