MSC Croisières lance une nouvelle campagne publicitaire mondiale

Publié par | 24/01/2023

Partager :

Actus croisières

La compagnie dévoile sa nouvelle campagne de marque, "le futur de la croisière", axée sur son engagement pour le développement durable

MSC Croisières lance une nouvelle campagne publicitaire intitulée « Découvrez le futur de la croisière ». Cette campagne sera déployée dans plus de 30 pays par le biais d’un plan marketing mondial et multicanal comprenant de la télévision, de l’affichage, de la presse écrite, des média numériques et des réseaux sociaux. Avec cette nouvelle campagne, MSC Croisières souhaite montrer comment le développement durable et la protection de l’environnement sont placés au cœur de ses activités quotidiennes et de sa stratégie de croissance à long terme.

Le concept choisi par la marque est de poser la question : à quoi ressemble le futur de la croisière ?  Cette question est le fil rouge de toute la campagne. Le concept créatif disruptif porte sur l’engagement pris par MSC Croisières pour l’avenir de ses activités, en mettant en avant les performances environnementales de sa flotte et en donnant un petit aperçu de la vie à bord de façon chaleureuse, séduisante et intéressante. Des technologies environnementales durables intégrées à bord des navires, aux spectacles et divertissements uniques, en passant par des concepts de restauration innovants, MSC Croisières redéfinit les normes des vacances en mer.

Le spot TV a été filmé à bord du premier navire MSC Croisières au GNL et le plus avancé sur le plan environnemental à date, MSC World Europa, mis en service fin 2022. Tout en mettant l'accent sur certaines des technologies et solutions environnementales uniques de ce nouveau navire, la campagne illustre aussi l’engagement fort de la marque pour la protection de l’environnement et les progrès réalisés dans ce domaine à l’échelle de sa flotte de 21 navires et au sein du périmètre élargi de la division croisière du Groupe MSC. Il s'agit également de la première campagne du secteur à se concentrer directement sur l'engagement d'une marque en matière de protection de l’environnement et à placer cet aspect au cœur de ses relations avec ses consommateurs, partenaires commerciaux et autres parties prenantes.

 

Plan média France

En France, la campagne publicitaire omnicanale commencera par une vague en télévision du 22 janvier au 12 février 2023 avec 1 spot de 60 secondes et 2 déclinaisons en 30 secondes.

Les principales chaines TV sur lesquelles le spot sera diffusé sont TF1, LCI, France 2, France 3, France 5, TV5 Monde et France 24, M6, Paris Première, C8, CNews, BFMTV, L’Equipe et BeIn Sport.


Ouvrir la voie aux croisières durables

Avec plus de 300 ans d'histoire maritime, le groupe familial MSC et sa division croisière ont tissé des liens forts avec notre planète bleue et se sont fondamentalement engagés à protéger et à préserver les océans et l’environnement au sens large. « La croisière est déjà l’une des meilleures options de vacances proposées aux consommateurs aujourd’hui, mais nombre d’entre eux n’ont pas conscience de l’importance de l’aspect environnemental lié à de telles vacances. Nous nous sommes longtemps concentrés sur des pratiques commerciales durables et respectueuses de l'environnement, ainsi que sur la protection de nos passagers, collaborateurs et communautés avec lesquelles nous opérons. Aujourd'hui plus que jamais, des marques comme MSC Croisières reconnaissent l'importance vitale de l'environnement pour la santé et la durabilité de notre planète. Nous pensons donc qu’il est essentiel pour nous de donner l’exemple et de placer notre engagement pour la protection de l’environnement au cœur de notre discours à nos clients et à la société en général. La durabilité est au centre des valeurs de la marque MSC Croisières et oriente la façon dont nous conduisons nos activités. » dit Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de la division croisière du Groupe MSC.

Cela se reflète dans le plan d’action pour le développement durable de MSC Croisières, qui s’articule autour de 6 axes fondamentaux dans l’industrie maritime : la transition vers la neutralité carbone, la surveillance de l’utilisation des ressources et des déchets, le soutien aux collaborateurs, l’investissement dans le tourisme durable, la construction de terminaux plus respectueux de l’environnement et une chaîne d’approvisionnement durable. Les actions prévues sont accompagnées d’objectifs quantifiables.

« Depuis de nombreuses années, nous investissons massivement dans des solutions et des technologies permettant de réduire notre empreinte environnementale de façon progressive et durable. Entre 2017 et 2023, nous avons investi plus de 8 milliards d’euros dans la modernisation et les performances de notre flotte avec 10 nouveaux navires, dont chacun est plus avancé que le précédent. La nouvelle campagne publicitaire MSC Croisières est un outil vital pour expliquer à nos clients et partenaires comment notre engagement pour l’environnement se matérialise à bord de nos navires et dans tout ce que nous entreprenons, à tous les niveaux. » ajoute Pierfrancesco Vago.

Les efforts déployés à ce jour par la division croisière ont contribué à une réduction de l’empreinte carbone de 35 % depuis 2008, nous sommes donc en bonne position pour atteindre l'objectif de l'OMI de 40 % de réduction d'ici 2030. 

 

Une feuille de route ambitieuse pour des opérations zéro émission nette à l’horizon 2050

La division croisière du Groupe MSC est fermement engagée à atteindre son objectif à long terme de croisière à impact zéro d'ici 2050, elle est actuellement en bonne voie. « Nous avons déjà éliminé la quasi-totalité des émissions comme les SOx et les NOx de nos opérations et nous nous concentrons à présent sur la réduction des émissions de CO2 grâce au GNL. Il s’agit du carburant qui présente le plus faible taux d’émissions de carbone aujourd’hui disponible à l’échelle dont nous avons besoin. Un de nos navires l’utilise déjà, deux autres sont en construction et un troisième est prévu avec une nouvelle technologie qui permet de minimiser les fuites de méthane, réduisant ainsi les émissions globales de gaz à effet de serre lorsque le GNL est utilisé », explique Linden Coppell, Vice-Présidente Durabilité & ESG de la compagnie. « Il s’agit ici de la première étape de notre projet qui prévoit la transition vers le GNL à court terme, un faible taux de carbone à moyen terme et l’utilisation de carburants neutres à long terme. Les carburants n’étant pas encore disponibles en quantités suffisantes pour notre industrie, nous contribuons à l’accélération de leur développement et de leur commercialisation à grande échelle grâce à nos investissements significatifs dans la conception de navires toujours plus performants, et dans le développement des technologies environnementales connexes. Avec chaque nouveau navire de croisière conçu, MSC Croisières introduit et teste de nouvelles solutions techniques compatibles avec ces nouveaux carburants, encourageant ainsi les fournisseurs d’énergies et les gouvernements responsables des subventions en leur montrant que nous sommes prêts et impatients d’utiliser des carburants à faible ou à zéro émission de carbone. » ajoute Linden Coppell.

Livré en octobre 2022, MSC World Europa est le premier navire MSC Croisières au GNL. Comparé aux carburants marins traditionnels, le GNL élimine presque toutes les émissions de particules, notamment les oxydes de soufre et les particules fines, réduit considérablement les oxydes d'azote et permet déjà une réduction du CO2 allant jusqu'à 25 %. Le GNL ouvre la voie de la transition énergétique vers des carburants à teneur en carbone faible ou nulle, comme le bio-GNL ou le GNL synthétique et, à terme, l’hydrogène vert. Il permet aussi de développer des technologies innovantes comme des piles à combustible. Avec ce nouveau navire, la division croisière du Groupe MSC teste une technologie de pile à combustible à oxyde solide qui offre la possibilité de réduire les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux moteurs traditionnels à combustion interne. La division croisière prévoit de faire de nouveaux progrès avec cette technologie sur ses futurs navires en construction ou en développement, et d’avoir davantage recours à la technologie des piles à combustible.

Le deuxième navire MSC Croisières au GNL, MSC Euribia, sera livré en juin 2023, tandis que le troisième, MSC World America, est en cours de construction aux Chantiers de l’Atlantique et sera livré en 2025.

Voir toutes les croisières du MSC World Europa

 

Des progrès constants dans tous les domaines

Pendant que ces grandes évolutions ont lieu, MSC Croisières prend des mesures importantes pour réduire ses besoins énergétiques, notamment grâce à la digitalisation, l’optimisation des itinéraires et l’introduction d’une large gamme de technologies d’économies d’énergie.

« Nous optimisons en permanence l’utilisation d’énergie à bord grâce à des solutions spécifiques très innovantes, comme des systèmes de ventilation et de climatisation intelligents et performants avec des boucles de récupération de chaleur permettant une distribution efficace du chaud et du froid. Nos navires collectent et transmettent des milliers de données différentes à des équipes d’experts à terre. Ces données sont utilisées pour mieux comprendre le fonctionnement des navires ainsi que pour continuellement optimiser l’utilisation de l’énergie et améliorer l’efficacité de la flotte dans tous les domaines opérationnels. » précise Linden Coppell.

L'éclairage des nouveaux navires est assuré par des LED à haut rendement énergétique, tandis que le système de chauffage, de ventilation et de climatisation s'adapte automatiquement à la météo et au nombre de passagers à bord. De plus, les performances hydrodynamiques sont optimisées grâce à l’amélioration des hélices et à des mesures de réduction de la traînée. Les coques des navires sont également enduites de peintures spéciales qui ralentissent la croissance des organismes marins, réduisant ainsi la traînée et améliorant l'efficacité énergétique.

Tous les navires MSC Croisières construits depuis 2017 sont équipés d’office de la technologie d’alimentation électrique à quai et les autres navires sont progressivement rétro-équipés. À la fin de l’année 2022, 65% de la flotte de la compagnie avait déjà la capacité de se brancher au réseau électrique à quai. Les autres navires seront rétro-équipés à mesure que les ports de leurs itinéraires proposent ce service. MSC Croisières s’est engagée à se brancher à quai dans tous les ports qui le permettent.

Des systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS) sont installés sur la majorité des navires de la flotte MSC Croisières. Ils permettent de réduire jusqu’à 98% des émissions d’oxydes de soufre (SOx). Des systèmes de réduction catalytique sélective (RCS) sont installés sur les nouveaux navires de la compagnie et permettent de réduire jusqu’à 90% des émissions d’oxydes d’azote (NOx). De plus, les navires au GNL présentent directement un même niveau de réduction des NOx que les RCS, ce qui illustre un autre avantage significatif du GNL en comparaison avec les combustibles marins traditionnels.

Les officiers à la conformité environnementale à bord dirigent une équipe dédiée à la gestion des déchets qui a pour mission la collecte, le tri et le stockage des déchets et des matériaux recyclables, comprenant entre autres le plastique, le papier et le carton, le verre, l’aluminium et autres déchets métalliques. Les matériaux éliminés à bord sont compactés, séparés ou incinérés. Les matériaux séparés et résiduels sont soigneusement déposés dans des installations de gestion des déchets et de recyclage dédiées dans les ports d’escale. En collaborant étroitement avec ses fournisseurs, MSC Croisières a considérablement réduit les déchets d'emballage, grâce à une conception plus innovante du conditionnement des produits.

L’eau est un autre aspect essentiel de la stratégie de la compagnie, notamment l’économie d’eau et l’auto-suffisance opérationnelle. Les navires de la compagnie sont équipés d’installations hydrauliques modernes. La quasi-totalité de l’eau utilisée à bord est également produite à bord, grâce à des systèmes d’osmose inversée et/ou des systèmes d’évaporation qui produisent de l’eau douce à partir d’eau de mer. Chaque navire a une capacité de production de plus de 3 millions de litres d’eau potable par jour.

Les navires MSC Croisières les plus récents sont équipés de systèmes avancés de traitement des eaux usées plus performants que la majorité des installations similaires à terre.

La compagnie est en totale conformité avec la Convention Internationale pour le contrôle et la gestion des eaux de ballast et sédiments des navires. Les navires MSC Croisières sont équipés de systèmes de traitement des eaux de ballast approuvés et certifiés. Toutes les eaux de ballast sont filtrées et soumises à un traitement UV avant d’être reversées en mer, garantissant ainsi qu’aucun organisme marin nocif ou pathogène ne soit introduit.

 

Protéger la biodiversité et encourager un tourisme durable

Les navires MSC Croisières sont pensés et construits pour minimiser leur impact sur la vie marine. Cela se traduit, par exemple, par des technologies permettant de réduire le bruit rayonné sous-marin. De plus, MSC Croisières a accepté de soutenir les efforts visant à préserver la population de cachalots menacée dans l'est de la Méditerranée. Ainsi, la compagnie a revu ses itinéraires dans la région pour rediriger ses navires dans la zone à l'ouest et au sud du Péloponnèse, ainsi qu’au sud-ouest de la Crète. La modification de ces itinéraires entre avril et octobre, période pendant laquelle la compagnie opère dans la région, contribue à la survie de ces mammifères marins menacés. MSC Croisières a également accentué son engagement pour le développement durable de ses activités en Méditerranée en signant la charte de la croisière durable lors du « Blue Maritime Summit » à Marseille. Cet accord signé sur la base du volontariat réaffirme et renforce les efforts des signataires pour la protection de l’environnement, puisqu’ils s’engagent à atteindre un niveau supérieur aux réglementations existantes dans 13 domaines d'action.

La division croisière de MSC dans sa globalité est également déterminée à jouer un rôle dans la protection de la faune et la régénération des habitats. Les efforts de préservation sont donc un autre aspect notable de l’engagement de Groupe MSC pour la protection environnementale. Ainsi, son programme phare de conservation marine se concentre sur les eaux entourant Ocean Cay, l'île privée de la compagnie aux Bahamas, située à 265 km à l'est de Miami. Ancien site industriel d’extraction de sable, cette île a été transformée en destination paradisiaque privée, au cœur d’un lagon cristallin qui abrite d'importantes espèces marines et des habitats coralliens. En 2021, la Fondation MSC a annoncé la création de son nouveau centre de conservation marine, dont la principale mission, en collaboration avec des experts en biologie marine et des chercheurs, est d’identifier des espèces et des génotypes de coraux résistants capables de survivre à la hausse des températures océaniques.

MSC Croisières travaille en étroite collaboration avec les tour-opérateurs et autres partenaires dans l’industrie pour soutenir et promouvoir des pratiques touristiques durables. La marque s’est associée à Travelife, une initiative de référence en matière de formation, de gestion et de certification pour les entreprises du tourisme engagées sur la voie du développement durable.

L'équipe MSC Croisières dédiée aux excursions collabore avec des tour-opérateurs dans le monde entier pour identifier des excursions reposant sur des principes environnementaux forts. Appelées Protectours, ces excursions sont spécialement conçues pour sensibiliser les clients de la compagnie. Environ 70 % des Protectours comprennent désormais des transports à faible impact, comme la marche, le vélo ou le kayak. Beaucoup d’entre elles ont une contribution directe à la protection de l’environnement grâce à des activités de protection d’espèces ou d’habitats vulnérables. Par exemple, davantage de navettes électriques ou hybrides sont utilisées pour conduire les passagers entre les ports d’escale et les points d’intérêt des destinations au Danemark, en Finlande, en Norvège, en Espagne et en Suède. MSC Croisières prévoit d’augmenter le recours à des moyens de transport éco-responsables à l’avenir.

Voir toutes les croisières MSC

Source : communiqué de presse MSC Croisières.

Partager :