Le groupe Royal Caribbean bannis le plastique à usage unique sur ses navires.

Publié par | 14/06/2018

Partager :

Actus croisières

Les navires de Royal Caribbean, Azamara Club Cruises, Celebrity Cruises et Pullmantur Cruceros réduiront leurs utilisations de plastique en 2019.

La flotte de Royal Caribbean Cruises Ltd. se met au vert et lance des programmes complets d'élimination des plastiques à travers ses marques. Depuis plus d'un an maintenant, tous les navires du groupe américain ont commencé à mettre en œuvre une politique de « paille sur demande ».

Ce programme franchira un pas de plus d'ici le début de l’année 2019 : lorsque les croisiéristes demanderont une paille, ils recevront une paille de papier au lieu d'une paille en plastique. Les agitateurs en plastique se verront également remplacer par des agitateurs de café en bois, certifiés par le Forest Stewardship Council et des pics en bambou dans le cadre de la stratégie de réduction du plastique de RCL.


Prochaine étape : Sachets de condiments en plastique, gobelets et sacs



Après les pailles, les agitateurs et les pics, les prochains efforts de l'entreprise se concentreront sur d'autres plastiques à usage unique tels que les paquets de condiments, les tasses et les sacs. Un audit complet des plastiques est en cours, le plan global devant être achevé progressivement d'ici 2020.

« Des océans sains sont essentiels au succès de notre entreprise », a déclaré le président et chef de la direction, Richard Fain. « Depuis plus de 25 ans, notre programme Save the Waves nous guide pour réduire, réutiliser et recycler tout ce que nous pouvons. L'élimination des plastiques à usage unique est une autre étape de ce programme. »

Un programme de recyclage complet



 Depuis 1992, le programme Save the Waves de RCL apporte les meilleures pratiques de durabilité aux navires des compagnies du groupe américain. Le programme a introduit des centres de recyclage à bord des navires, équipés de broyeurs, de presses et de compacteurs, ainsi que de broyeurs pour le verre, les ampoules, l'étain et l'aluminium. Leur objectif est simple : « zéro mise en décharge », c'est-à-dire que tous les déchets sont réutilisés, recyclés ou incinérés.



À noter qu’Hurtigruten et Norwegian Cruise Line travaillent également à empêcher les déchets plastiques de pénétrer dans les océans.

Partager :

Articles similaires