Venise ferme ses portes aux grands navires de croisières

Publié par | 10/11/2017

Partager :

Destinations et escales

Le gouvernement italien est intervenu pour bloquer l'embarquement des grands navires de croisière dans le centre-ville de Venise.

Le gouvernement italien a proposé d'interdire l'accostage de grands navires de croisière près de la place San Marco à Venise : les navires de plus de 100 000 tonnes devront accoster à Marghera dans un port industriel situé à environ 15 minutes du centre-ville de Venise.



La décision vient en réponse aux plaintes des habitants et des écologistes qui prétendent que les grands navires cachent la vue et endommagent le lagon peu profond utilisé pour atteindre le quai. L'UNESCO, qui classe la ville et le Grand Lagon en tant que site du patrimoine mondial, a également fait pression sur le gouvernement pour qu'il prenne une décision.



Des travaux seront nécessaires pour que les plus gros navires puissent faire escale à Marghera.



L'Association Internationale des Compagnies de Croisières (CLIA) a déclaré dans un communiqué qu'elle soutient la décision.

« La CLIA se félicite de la décision ... qui répond à notre double objectif de protection à long terme du patrimoine de Venise et d'un avenir assuré pour la précieuse économie des croisières de Venise et de l'Adriatique.
Nous sommes très heureux que les autorités aient confirmé notre croyance de longue date dans la viabilité du canal Vittorio Emanuele, qui permettra aux grands navires d'éviter l'entrée de San Marco, ainsi que la solution à plus long terme de Marghera.
Nous sommes conscients que des étapes cruciales doivent être franchies avant que le plan puisse être finalisé, et nous appelons les autorités à veiller à ce que celles-ci soient traitées de manière approfondie et aussi rapidement que possible. »



Venezia Terminal Passeggeri, la société qui supervise les opérations de croisière et les installations à Venise a confirmé sa coopération avec cette décision du gouvernement.

Partager :

Articles similaires