Costa s'engage dans la réduction du gaspillage alimentaire

Publié par | 20/10/2017

Partager :

Actus croisières

À l'occasion de la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre, Costa a présenté ses dernières initiatives.

Depuis de nombreuses années, la compagnie a intégré le développement durable comme facteur à part entière de sa gestion et du développement de son activité.

Pour continuer dans sa lancée, elle a débuté en septembre dernier la construction du Costa Smeralda, son premier navire fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Il s'agit du combustible fossile le plus propre, qui permet de réduire de façon significative les émissions de gaz d'échappement.

Une approche intégrée

Depuis plusieurs années, Costa identifie et s'associe à des partenaires référents dans leur domaine d'expertise afin d'améliorer ses résultats.

La compagnie travaille aujourd'hui sur un nouvel axe : inciter les passagers à prendre une part plus active dans cette lutte contre le gaspillage alimentaire. Costa mise sur cette approche intégrée et la création d'un cercle vertueux, notamment pour ce qui est de la restauration à bord.

Vers une alimentation durable à bord

Costa s’est associée depuis plusieurs années à l’Université des Sciences Gastronomiques de Pollenzo, en Italie, pour proposer une alimentation saine et respectueuse de l’environnement à ses passagers.

Son rôle s’est attaché à examiner les produits, sélectionner les fournisseurs selon des critères rigoureux, réévaluer certains processus de préparation des repas à bord, informer les passagers sur l’origine et le contenu des plats proposés, concevoir un moyen de sensibiliser les passagers à l’importance de choisir les bonnes portions ainsi que former le personnel de la compagnie au sein de l’Université.

L'introduction progressive d’une offre culinaire proposant des ingrédients naturels a été aussi l’une de ses contributions. Par exemple, depuis décembre 2015, les passagers peuvent déguster 4 nouvelles recettes de pizzas servies à bord des pizzerias Costa « Pummid’Oro » élaborées à partir d’une levure 100% naturelle.

Les partenariats : la société Winnow et la Banque Alimentaire en Italie

Costa a conclu en septembre un partenariat avec la société Winnow, experte des technologies de pointe destinées à aider l'industrie du tourisme à lutter contre les déchets alimentaires. Winnow fournit ainsi aux chefs et à leurs équipes des outils adaptés aux cuisines à haute activité - écran tactile, balance électronique et compteur intelligent - pour mesurer, suivre et réduire considérablement le gaspillage alimentaire.

Ce projet est testé sur le Costa Diadema, fleuron de la flotte Costa qui fait office de navire pilote, pour être ensuite déployé sur l'ensemble des navires de la compagnie en Europe et en Asie.

Cet été, Costa Croisières s'est également associée à la fondation Banco Alimentare Onlus en Italie. Ce partenariat vise à récupérer et à réutiliser la nourriture excédentaire à bord des navires, pour venir en aide aux plus démunis.

L’opération est aujourd’hui mise en oeuvre à Savone avec le Costa Diadema. Ainsi, tous les vendredis à la fin du dîner, tous les plats préparés dans les restaurants et non servis aux clients sont collectés et disposés dans des barquettes en aluminium, scellées et étiquetées puis conservées dans les chambres froides du navire.

Le samedi matin après l'accostage du navire, les barquettes sont acheminées au siège de la fondation l’Ancora Onlus à Varazze près de Savone. Les repas sont ensuite distribués à des jeunes et à des familles défavorisées par la fondation.

Cette initiative a vocation à être développée par Costa Croisières et étendue à d’autres navires de sa flotte et d’autres ports du bassin méditerranéen.

Partager :

Articles similaires