Neopolia débute la construction de l’Elbe Princesse II (CroisiEurope)

Publié par | 13/12/2016

Partager :

Actus croisières

La construction du nouveau fleuron de la compagnie fluviale, CroisiEurope, a débuté à Saint-Nazaire.

Neopolia débute la construction de l’Elbe Princesse II (CroisiEurope)

Il s’agit du troisième navire commandé par l’armateur à Neopolia. L’Elbe Princesse II rejoindra, en 2018, le Loire Princesse (88 mètres, 48 cabines), livré en 2015, qui réalise des croisières sur la Loire au départ de Nantes, ainsi que l’Elbe Princesse (95 mètres, 40 cabines), livré en 2016, qui réalise des croisières sur l’Elbe entre Berlin et Prague. L’Elbe Princesse II (101 mètres, 45 cabines) rejoindra son ainé sur le trajet Berlin-Prague.

Patrick Schmitter, l’un des dirigeants de CroisiEurope, a confirmé hier la volonté de faire construire un Loire Princesse II. Livraison prévue pour 2019.

Un nouveau concept de propulsion

Comme les deux premiers bateaux réalisés à Saint-Nazaire, l’Elbe Princesse II sera doté d’une roue à aube centrale (contre deux pour le Loire Princesse et l’Elbe Princesse).

Le système de roue à aube (simple ou double) permet de naviguer dans de très faibles fonds. Avec ce nouveau concept, les navires ont pu « naviguer avec seulement 5 à 10 centimètres d’eau sous la coque, ce qui nous a permis d’être les seuls à pouvoir assurer l’intégralité de cette destination cet été. Nous avons pu naviguer de Berlin à Prague, avec une interruption de 4 jours seulement, alors que nos concurrents sont restés bloqués deux mois entre Dresde et Magdeburg », explique Patrick Schmitter.

Il a cependant été un peu revu pour cette nouvelle unité avec la mise en place d’une seule route « excentrique ».

« Ce système est plus efficace, tout en éjectant beaucoup moins d’eau, ce qui se traduit par un écoulement beaucoup plus propre ».

Partager :

Articles similaires