La nouvelle stratégie de Costa pour rester leader

| 12/05/2016

Partager :

Actus croisières

Durant les Lauréats de la mer, la direction de Costa a présenté les grands axes de sa stratégie commerciale.

La nouvelle stratégie de Costa pour rester leader

Son objectif principal est l’amélioration de l’expérience client à bord des paquebots en attendant l’arrivée de nouveaux navires prévus en 2019 et 2020.

La compagnie a également affirmé son envie de consolider son statut de leader pour les années à venir. Pour cela, elle compte sur l’enrichissement de la production mais également sur la qualité du service à bord de ses navires, axe qui devient primordiale pour la compagnie italienne.

En effet, la marge de progression est importante puisque la compagnie compte un croisiériste français sur deux, ce qui fait de la France le deuxième marché de la compagnie. Le taux de pénétration, quant à lui, n’est que de 0,9%. Il est donc nécessaire de toucher l’ensemble des segments de clientèle sur des croisières de 3 à 108 nuits. Comme l’explique le PDG de Costa Croisières France, Georges Azouze, « aujourd’hui, près de 70% des passagers sont des primo-croisiéristes ».

Pour cette clientèle devenue plus jeune, qui apprécie de voyager en famille, la compagnie mise principalement sur les mini-croisières de 3 nuits permettant aux nouveaux clients de tester le concept de vacances en mer. Le but étant par la suite qu’ils reviennent pour une croisière plus longue. Pour les enfants, des structures leurs sont dédiées avec des activités comme the Voice of the Sea, ou dernièrement, la nouvelle excursion à Barcelone, avec le grand parc d’attraction PortAventura. Ces structures sont capables d’accueillir jusqu’à 800 enfants. Comme le souligne de nouveau le PDG de Costa,  « Aujourd’hui, nous pouvons accueillir des groupes de plusieurs centaines de personnes et personnaliser leur expérience ». Un exemple avec le navire Costa Favolosa disposant d’un théâtre de 1 500 places et de plusieurs salles pour séminaires, réunions…

Fidéliser les repeaters et convaincre les groupes

La compagnie souhaite continuer à fidéliser et satisfaire la demande de ces clients les plus fidèles. Aujourd’hui, ils représentent près de 30% des passagers. Ceux-ci disposent d’un programme de fidélité CostaClub lancé ces 6 derniers mois. Concernant les tours du monde, dont la majorité des passagers sont français, ils s’adressent principalement à des personnes qui sont habitués de la croisière. Georges Azouz a déclaré : « les français sont très sensibles aux destinations et à l’offre culturelle ». C’est pourquoi, la compagnie vient de lancer une nouvelle croisière de 16 nuits à destination de l’Inde, du Sri Lanka et des Maldives. Une belle nouveauté qui vient s’ajouter aux autres départs prévus pour l’automne 2016 vers l’océan indien et plus particulièrement à destination de la Réunion, de l’île Maurice, des Seychelles et de Madagascar.

Enfin, l’accent sera mis sur l’ensemble des divertissements et sur l’Italie : les spectacles seront inspirés de l’émission The Voice, les menus du gala seront élaborés par le grand chef étoilé Bruno Barbieri, en partenariat avec les grandes marques italiennes comme Barilla, Ferrari ou Spritz…

Le PDG France précise : « Costa n’est pas en défense mais en attaque. La concurrence est de bonne guerre, elle est nécessaire et normale. MSC investit à Cuba ? Nous misons sur l’océan indien. Nous investissons des millions dans la communication. Nous sommes là depuis trente ans, c’est notre force ».

Partager :

Articles similaires