La compagnie Royal Caribbean réduit son capital dans la joint-venture Pullmantur/Croisières de France

| 12/05/2016

Partager :

Actus croisières

Royal Caribbean réduit son capital à 49% dans la joint-venture créée avec le fonds espagnol Springwater, actionnaire du groupe Wamos.

La compagnie Royal Caribbean réduit son capital dans la joint-venture Pullmantur/Croisières de France

La compagnie américaine vient d‘annoncer qu’elle allait passer de 100% à 49% du capital de sa filiale espagnole Springwater, également propriétaire de la compagnie Croisières de France.

Les 51% restant du capital seront repris par le fonds espagnol Springwater Capital, également actionnaire du groupe touristique Wamos, mais aussi actionnaire du réseau d’agences de voyages Nautalia Viajes, du tour-opérateur Wamos Tours et de la compagnie aérienne Wamos Air.

Dans ce nouvel accord, RCL reste propriétaire des navires commercialisés par la compagnie Pullmantur et Croisières de France et garde la partie opérationnelle des paquebots.

Richard D. Fain, président  et CEO de Royal Caribbean, a déclaré : «  Avec les signes de reprise de l’économie espagnole et l’augmentation de la demande de croisières en France, nous considérons que c’est le bon moment pour associer l’expérience des collaborateurs de Pullmantur et Croisières de France avec l’expertise locale dans le tourisme et les voyages des équipes de Springwater ».

 

Quel avenir pour Croisières de France ?

Il n’est pas encore possible d’évaluer les impacts de ces nouvelles décisions sur Croisières de France, cependant, un audit vient d’être réalisé par la compagnie Pullmantur concernant des changements qui pourraient avoir lieu à la rentrée une fois que la nouvelle joint-venture sera mise en place.

Si l’on se penche sur les chiffres, Croisières de France a fait naviguer près de 110 000 français et se positionne donc comme le 3ème acteur français juste derrière Costa Croisières et MSC Croisières.

Un rapprochement entre Pullmantur et Croisières de France a été annoncé auprès des agences de voyages lors d’une soirée privée BtoB qui s’est déroulée courant mars à Paris. Les flottes Pullmantur et CDF deviennent communes. Croisières de France commercialise les bateaux Monarch et Sovereign de Pullmantur afin de pallier à la sortie du navire Horizon de son portefeuille fin 2016. Quant au navire le Zénith, il restera sous les couleurs de CDF pour l’année 2017.

A ce jour, nous ne connaissons pas les conséquences qu’auront ces changements sur le positionnement des navires en 2017, sur l’avenir de la marque Croisières de France et sur les objectifs visés pour l’année 2016 et 2017, en terme de clientèle française.

Partager :

Articles similaires