La compagnie Américaine Royal Caribbean vient de commander 3 nouveaux navires à STX France

| 30/05/2016

Partager :

Actus croisières

Le made in France a séduit la compagnie américaine qui vient de commander un sister ship à l’Harmony of the Seas ainsi que deux autres navires nouvelle génération pour Celebrity Cruises. La livraison de ces paquebots seront prévus pour 2021 et 2022.

La compagnie Américaine Royal Caribbean vient de commander 3 nouveaux navires à STX France

Après la livraison de l’Harmony of the Seas il y a quelques semaines, le groupe américain vient de signer une lettre d’intention auprès de STX pour la réalisation d’un quatrième navire pour 2018 et un cinquième pour 2021.

Cette livraison concerne un jumeau du plus gros paquebot du monde, soit l’Harmony of the Seas, avec plus de 2750 cabines pour une capacité de 6 000 passagers. La seconde livraison concerne Celebrity Cruises avec l’arrivée d’une nouvelle classe Edge en cours de conception, qui succédera à la classe Solstice. Il sera livré en 2021 et 2022.

Comme le déclare Michael Bayley, le président et CEO de la compagnie Royal Caribbean International : « L’Harmony of the Seas a reçu un accueil formidable qui nous invite à poursuivre cette culture de l’innovation pour notre marque ». De plus, Richard Fain, le grand patron de la compagnie américaine souligne : « l’arrivée sur le marché de l’Harmony of the Seas suscite un réel engouement pour les croisiéristes des deux côtés de l’Atlantique".

 

Un avenir rayonnant pour les chantiers de St Nazaire

Ces nouvelles commandes viennent remplir un planning plus que chargé pour le chantier de St Nazaire qui actuellement travaille déjà pour la compagnie américaine  sur l’un des jumeaux de l’Harmony of the Seas (classe Oasis 4),pour une livraison en 2018. D’ici 2022, c’est la livraison de deux navires de la compagne MSC de la classe Meraviglia qui est prévue jour ainsi que quatre d’une nouvelle génération « World Class ».

"Ce sont désormais un à deux paquebots qui seront livrés chaque année jusqu’en 2023", s’est félicité Laurent Castaing, directeur général de STX France, qui estime que ce haut niveau d’activité sur le site va donner du travail pendant 7 ans à quelque 6 000 personnes avec les sous-traitants.

De belles années en perspective pour les chantiers de St Nazaire !

Partager :

Articles similaires