2015 : Une année réussie pour Hurtigruten

Publié par | 22/01/2016

Partager :

Actus croisières

La compagnie de l’Express Côtier norvégien a annoncé un chiffre d'affaires en augmentation de 17% par rapport à 2014 pour un bénéfice de 375 000 euros.

2015 : Une année réussie pour Hurtigruten

En 2015, 11 000 français ont emprunté l'un des treize navires de la compagnie. Le nombre de passagers a ainsi augmenté de 11% sur la ligne de l’Express Côtier et de 85% pour les croisières d’exploration.

Le géant Norvégien précise que le marché français représente 18,3 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 6% de l’activité du groupe, à l’égal des Américains et dans le sillage des Anglais (10%) mais loin derrière les 55% du marché allemand.

 

L’express côtier

La ligne phare de la compagnie a connu une augmentation de son nombre de clients de 11%, notamment grâce aux 6 voyages packagés (remplis à 85%) et aux 70 départs accompagnés qui pèsent désormais 40% du chiffre d’affaire.

« C’est un produit facile à vendre pour les agences car les clients bénéficient d’un encadrement 100% francophone de bout en bout ».

Quelques départs atteignent ainsi la centaine de participants obligeant Hurtigruten à mobiliser un second accompagnant.

 

Les croisières Exploration en vogue

La compagnie veut pousser en 2016 ses croisières "Exploration" sur lesquelles elle a déjà enregistré une hausse de 85% du nombre de clients l'an dernier.

En effet, le panier moyen sur les croisières Exploration (Arctique, Antarctique, Groenland) oscille entre 4 500 € et 5 000 € (contre 2 500€ pour l’Express Côtier) pour un total de 600 clients, soit un bond de 85% comparé à 2014.

"Nous avons bénéficié de l’augmentation de capacité avec l’ajout du Nordstjernen sur des croisières courtes au départ de Longyearbyen durant l'été, ce qui offre une première approche du Spitzberg".

La compagnie annonce, dans sa nouvelle brochure, l’apparition de nouvelles destinations telles que le Canada, Saint Pierre et Miquelon ou encore le Scoresby Sund, le plus grand fjord du monde au Groenland.

Les navires Hurtigruten sillonneront aussi les côtes sud-américaines, côté Atlantique et Pacifique, et notamment le Brésil, l'Argentine, le Chili, le Pérou et l'Equateur.

 

Une activité groupes à développer

La compagnie souhaite développer son activité groupes qui représente seulement 4% de son CA.  « Nous ne sommes pas pro-actifs sur ce segment et répondons au coup par coup aux demandes émanant des agences, certaines faisant des GIR sur 10 à 20 cabines ».

 

Un objectif de 22% pour 2016

Pour 2016 la compagnie souhaite réaliser un chiffre d'affaires de 22%. Un objectif ambitieux, d'autant plus qu'il n’est pas synonyme de recrutement de commerciaux pour couvrir la France.

Ces derniers peuvent en revanche compter sur la rénovation de quatre des plus anciens navires de la compagnie et l’arrivée d’un nouveau navire, le MS Spitsbergen en mai prochain. Ce dernier naviguera le long de la Norvège toute la saison, avant de rejoindre la navigation polaire en Arctique à compter du printemps 2017.

2016 est ainsi engagé avec 50% du budget déjà réalisé (10% de plus qu’en 2015 à la même époque). De quoi espérer atteindre l’objectif de croissance de 22% du CA fixé par la compagnie.

Sur l'année en cours, pas moins de 70 départs avec accompagnant francophone sont proposés sur la Norvège, 15 voyages sur les croisières d'exploration.

Partager :

Articles similaires