NDS Voyages suspend ses croisières

Publié par | 18/09/2012

Partager :

Actus croisières

Depuis samedi, le Princess Danaé est bloqué à quai à Marseille en raison d’impayés de l’armateur. NDS Voyages, qui affrète le navire, a du annuler au dernier moment le départ prévu le 15 septembre et va rembourser l’ensemble des passagers. La suite de la saison reste en suspens.

NDS Voyages est dans la tourmente. Le producteur de croisières, qui affrète le Princess Danaé auprès du groupe portugais Classic International Cruises, a suspendu ses ventes et ses départs jusqu’à nouvel ordre.

La décision fait suite à l’immobilisation du navire, depuis samedi, dans le port de Marseille par une saisie conservatoire, en raison de factures de carburant non réglées par l’armateur et de salaires impayés aux membres d’équipage.

Le Princess Danaé achevait alors une croisière "Escapade italienne" de 6 jours. Il devait ensuite embarquer, le 15 septembre dans le port phocéen, environ 500 passagers pour un itinéraire "Vers l’empire d’Orient" de 14 jours. "Le 13 septembre, soit deux jours seulement avant le départ, l’armateur nous a informé qu’il ne pourrait pas mettre le navire à notre disposition, indique Catherine Bailly, la directrice commerciale de NDS Voyages. Il a fallu appeler tous nos passagers pour les informer de l’annulation de la croisière".

Des remboursements à venir

Le producteur va désormais lancer la procédure de remboursement de ses clients. Il s’est retourné vers l’armateur, auquel le montant de l’affrètement avait déjà été payé. Mais s’il ne parvient pas à récupérer les sommes versées, NDS Voyages pourrait vite manquer de trésorerie afin de rembourser les passagers.

Par ailleurs, la suite de la saison est pour l’instant incertaine. "L’armateur devrait nous donner des précisions d’ici deux à trois jours, indique Catherine Bailly. En attendant, on ne prend plus les ventes". Plusieurs croisières religieuses sont normalement prévues d’ici début novembre, dont la première doit partir de Marseille le 29 septembre. "Nous avions entre 300 et 400 réservations par départ", fait savoir la directrice commerciale.

NDS Voyages n’envisage pas pour l’instant de chercher un bateau de remplacement auprès d’un autre armateur. Quant à une éventuelle reprotection des clients auprès de compagnies consoeurs, "elle n’est pas possible, car nos itinéraires sont uniques et thématiques", commente Catherine Bailly.

Une précédente immobilisation il y a dix jours

Un autre navire de Classic International Cruise, le MV Athéna, est par ailleurs maintenu à quai dans le même port de Marseille depuis jeudi dernier, également pour des impayés de carburant. Il était affrété par la compagnie belge All Ways, qui a rapatrié dès vendredi ses 285 passagers en Belgique.

Le Princess Danaé a déjà été bloqué pendant quelques heures, le 5 septembre dernier, dans le port de Lisbonne, pour des raisons similaires, alors qu’il effectuait une croisière entre La Rochelle et Marseille. Une pétition signée par plus de la moitié des voyageurs présents à bord a été envoyée à NDS Voyages, dénonçant l’annulation de deux escales.

Partager :

Articles similaires