De nouvelles mesures pour la sécurité en croisière

Publié par | 04/07/2012

Partager :

Actus croisières

La mise en place de deux nouvelles mesures de sécurité, adoptées par toutes les compagnies de croisières, renforce encore la sécurité des passagers à bord...

Près de six mois après le naufrage du Costa Concordia, les industriels de la croisière ont annoncé lundi deux nouvelles mesures à effet immédiat pour renforcer la sécurité à bord des paquebots passant par l'adoption entre les compagnies de 12 éléments communs d'information destinés aux passagers.

Ces éléments concernent les points de rassemblement et les consignes d'urgence, l'explication des voies d'évacuation d'urgence ou encore le signalement des sorties de secours, explique un communiqué du Conseil européen de la croisière (ECC) et de l'Association internationale des compagnies de croisière (Clia) publié à Paris.

La CLIA réprésente les intérêts de 26 compagnies membres et participe au processus de développement de politiques et de réglementation, tout en soutenant les mesures favorisant un environnement de navires de croisières sûr, sécuritaire et sain.

"La mise en place d'éléments communs en matière de politique de rassemblement permettra à nos passagers d'être assurés de recevoir les mêmes consignes de sécurité partout, quel que soit le navire sur lequel ils embarquent pour leur croisière", assure Manfredi Lefebvre d'Ovidio, président de l'ECC.

Cette information est d'autant plus importante que la clientèle des croisières a un haut taux de fidélisation et nécessite une très grande attention et clarté dans les démarches concernant la sécurité à bord.

La seconde mesure concerne la nationalité de chaque passager présent à bord. Une fois l'enregistrement fait, les listes des nationalités doivent être mises immédiatement à disposition des équipes en charge de la sécurité à bord "afin d'être plus efficaces", souligne M. Eschena qui se félicite du "volontarisme et de l'esprit de solidarité inédit" de l'industrie de la croisière en matière de sécurité.

Après l'accident du Costa Concordia, les armateurs ont diligenté un audit sur la sécurité des croisières. Un comité de quatre experts indépendants a été mis en place. Plusieurs mesures ont été adoptées pour la sécurité à bord concernant le plan de route, l'accès du personnel au poste de pilotage et le nombre de gilets de sauvetage, revu à la hausse. De même, les exercices d'évacuation et de rassemblement ont lieu désormais avant le départ du port.

Partager :

Articles similaires