Croisières polynésiennes, les évasions bonheur

Publié par | 28/04/2006

Partager :

Actus croisières

Géré par une compagnie locale, ce cargo mixte offre des croisières aux îles Tuamotu et aux Marquises deux fois par mois. Ses 34 cabines et 22 couchettes peuvent accueillir 92 passagers. Ce navire offre un excellent moyen de découvrir les îles éloignées des Marquises et de s'imprégner de leur cultur

Il existe un véritable mythe de la croisière - ce seul mot évocateur d’évasion pour un ailleurs forcément plus beau fait briller les yeux d’envie - découvrir un autre monde à l’autre bout du monde, dépasser son univers habituel en voyageant sur la mer, belle et toujours mystérieuse, voilà que les rêves partagés depuis la nuit des temps par les aventuriers reviennent hanter le voyageur du 21 ème siècle – et à ce cocktail, il faut ajouter cette aura fabuleuse de luxe et de détente, de beauté romantique et d’exception… mais s’il existait une échelle des intensités de bonheur en matière de vacances, sans conteste la croisière polynésienne se placerait au sommet des préférences, car elle répond à toutes les attentes possibles : tout un monde de découvertes, avec ces images de paradis, de ceux que l'on aborde depuis la mer, le plaisir de voir surgir à l'horizon une île différente chaque fois, pénétrer par une passe dans un lagon diapré allant du jade clair au bleu de turquoise profond… Aux escales, l'enchantement se poursuit, le sens de l'accueil et de la fête n'est pas une légende, le sens du partage aussi : on entre de plain-pied dans une civilisation où les coutumes et les arts ancestraux se mêlent à la modernité.

Pour cette expérience hors du commun il existe une belle gamme de possibilités, selon que l'on choisisse de courts voyages ou des périples plus longs, que l'on préfère le grand paquebot, véritable palace flottant ou le yacht de luxe, ou bien encore la croisière privative, de superbes unités, pour être maître à bord… après le skipper !

Jusqu'au Iles Marquises en cargo-mixte : Aranui III

Une croisière qui rejoint la grande tradition des fous d'aventure, qui embarquaient un beau matin pour les mers du sud sur un cargo. Mais en fait, le tout nouveau Aranui III, cargo mixte tout comme son prédécesseur, perpétue quinze ans de tradition dans le transport des marchandises, et fait la part belle au confort de ses quelques deux cents passagers.

C'est une unité de 117 m de long sur 17 m de large qui offre 85 cabines superbement équipées, dont 10 suites de 22m² avec balcon pour la plupart, 12 cabines de luxe (17m²), 63 cabines standard (11m²). Enfin, une classe "C" en dortoir climatisé avec lits superposés A son bord, piscine, salon, salle à manger, 2 bars, vidéo, salle de gymnastique et salle de conférences, pour l'agrément de ses hôtes qui peuvent choisir parmi les différentes croisières à thème programmées avec la participation d'éminents chercheurs, spécialistes de la culture marquisienne sous tous ses aspects, invités tout au long de l'année. Aranui III, c'est aussi la façon la plus authentique de connaître le cœur des Marquises, une occasion unique de participer à la vie de ces îles lointaines, dont certaines n'ont de liaison avec l'extérieur que par bateau : ainsi, on verra débarquer les denrées et les matériels divers sur les baleinières et embarquer les productions locales, principalement coprah et nono, dans une ambiance bon enfant et joyeuse : les membres de l'équipage sont aussi musiciens, tout naturellement.

Le voyage dure 16 jours au départ de Papeete et parcourt environ 4 000 kilomètres, en prenant d'abord le cap sur un des plus beaux atolls des Tuamotu: Takapoto ; on y visite une ferme perlière - puis escales dans les six îles principales de l'archipel marquisien: Ua Pou où l'on fait sécher le coprah sur une plateforme volcanique, Nuku Hiva et ses artistes sculpteurs; on rencontrera Madame le Maire du village de Hatiheu qui tient son célèbre restaurant "Chez Yvonne" où vous seront dévoilés les délices du four marquisien. Puis Hiva Oa où reposent Gauguin et Brel et Fatu Hiva, où les mamas d'Omoa vous montreront leurs plus beaux "tapas", sorte de parchemin végétal fait d'écorce laminée, décoré de motifs marquisiens peints aux pigments naturels. Le retour se fera par les Tuamotu, avec l'un des plus grands atolls du monde, Fakarava dont le lagon est un véritable aquarium.

Il y a possibilité d'effectuer une croisière de 8 jours et ne visiter que les Marquises.

Partager :

Articles similaires